Enfin la gauche à Allauch : Plus de 300 personnes au meeting de la gauche rassemblée.

Publié le par EMINEM cgtmci@free.fr

 

 

8 mars 2008

De mémoire de communiste al­laudien il faut remonter à 1975, lors d’un
meeting avec François Billoux, pour retrouver pareille affluence à une
initiative convoquée par les forces de la gauche hors PS : près de 300
participants ont applaudi aux interventions sur l’emploi, le loge­ment, la
santé... tous domaines es­sentiels à la population et sur les­quels une
municipalité peut inter­venir en offrant un lieu de résistan­ce à la
politique du pouvoir en pla­ce.

Outre Gilles Viallon, tête de liste, et Carole Gennatiempo qui a pré­senté
le programme, les partici­pants ont chaleureusement applau­di les
intervenants qui tous se sont réjouis de cette unité de la gauche de la
transformation sociale, celle qui a voté « Non » à la constitution
européenne (collectif antflibéral, LCR, PCF, Rouge Vif). C’est d’ailleurs
sur le déni (et le délit !) de démocratie du parlement de Ver­sailles que
Jean-Paul Israël a abor­dé en premier le thème de l’emploi. Le thème du
logement, dans une ville qui vient de se voir accorder « la palme d’or des
nuls » par la Fondation Abbé Pierre, a bien sûr tenu une grande place dans
les dé­bats.

Parmi celles et ceux qui se sont succédé tant à la tribune que dans la salle
on ’a noté les interventions de Jacques Lerichomme (collectif national
antilibéral), Samuel Joh­sua (LCR) et André Gérin (député maire PCF de
Vénissieux).

C’est donc un bel engagement à poursuivre pour le 9 mars... et après !

La Marseillaise, le 8 mars 2008

Publié dans Municipales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article